tree-832079_960_720.jpg

Mon parcours : allier des opposés, la philo et la kiné

J'ai commencé mes études par les candidatures en philosophie à l'UCLouvain (Louvain-L-N). J'y ai découvert la phénoménologie et ses questions liées au corps et à notre psyché.

Me trouvant un peu à court de "matière", j'ai désiré aller étudier le corps de façon concrète, de "mettre les mains à la pâte".  J'ai alors fait une licence en kinésithérapie au Parnasse-Deux Alice (Bruxelles).

Ensuite, je me suis intéressé aux perspectives qu'offrait la kinésithérapie dans le domaine des troubles de la sexualité. C'était une première tentative professionnelle de créer une passerelle philo-kiné, esprit-corps.

 

Par après, j'ai découvert la Gestalt-Thérapie, courant issu de la psychanalyse et de la phénoménologie et que certains placent parmi les psychothérapies humanistes et existentielles. Je me suis formé à Champ G (Lille) et à l'IBG (Bruxelles).

Il s'agissait alors d'envisager l'humain de façon globale (dans ses aspects corporel et psychologique) en observant le rapport de l'humain avec son environnement. 

Cette approche propose d'explorer le monde dans et avec lequel cet humain évolue et existe. C'était une deuxième proposition professionnelle de créer une passerelle philo-kiné, esprit-corps.

 

La troisième passerelle était la pratique, l'étude (à l'ULB (Bruxelles)) et l'enseignement de la méditation de pleine conscience (Mindfulness). Cette dernière consiste en l'apprentissage de techniques pour observer au plus près l'instant présent. Je me suis particulièrement intéressé à ses applications dans les situations de douleurs chroniques. De nouveau, l'humain dans ses dimensions corporelle et mentale.

Enfin, dernière passerelle, je suis actuellement en cours de formation dans le cadre d'un certificat interdisciplinaire en algologie ("étude de la douleur") au Parnasse-Deux Alice (Bruxelles). Cette formation apporte un éclairage scientifique sur l'étude de la douleur chronique. Il me semble important de garder à l'esprit les ressources que peut nous offrir la médecine occidentale.